Étiquette : <span>rene wadlow</span>

Uprooted Appeals-Français

Les Déracinés.

Un nombre croissant de personnes, dans le monde entier, ont été contraintes de quitter leur foyer en raison de conflits armés et de violations systématiques des droits de l’homme. Ceux qui traversent des frontières internationalement reconnues sont considérés comme des réfugiés et sont relativement protégés par les conventions sur les réfugiés signées par la plupart des États. La Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et son protocole de 1967 donnent au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés une base juridique internationale pour assurer la protection des réfugiés.

Bannière du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés – Genève – Suisse. By Adam Jones, Ph.D., CC BY-SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons.

Cependant, ceux qui sont déplacés à l’intérieur d’un pays, comme c’est actuellement le cas pour de nombreuses personnes dans la bande de Gaza et en Ukraine, ne sont pas protégés par les conventions internationales relatives aux réfugiés.

Ainsi, le déplacement au sein d’un État pose un défi pour développer des normes internationales et des moyens de faire face aux conséquences du déplacement et à la possibilité de réintégrer leurs foyers, même si dans le cas de Gaza, de nombreuses maisons ont été détruites.

Gare centrale de Varsovie pendant la crise des réfugiés ukrainiens en mars 2022. By Kamil Czaiński, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons.

Une nécessité d’apporter protection et assistance aux personnes déracinées.

Les conflits armés au sein des États reflètent souvent une crise d’identité au sein de l’État. Cela peut se produire lorsqu’un État devient monopolisé par un groupe dominant au point d’exclure ou de marginaliser d’autres groupes. Il est nécessaire de fournir protection et assistance aux personnes déracinées.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a pu agir dans certains cas, tout comme le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), chargé de protéger les civils dans les zones de guerre. L’obligation d’aider les populations en danger immédiat de famine est largement reconnue, et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a su agir. Dans certains cas, les agences humanitaires non gouvernementales ont pu être actives.

Cependant, chaque situation nécessite de nouvelles négociations et les résultats diffèrent.

Logo du Programme alimentaire mondial des Nations Unies. By United Nations World Food Program, Public domain, via Wikimedia Commons.

Les stratégies visant à faire face aux déplacements massifs doivent être vastes et globales.

Il est donc essentiel qu’il y ait des réponses prévisibles aux situations de déplacement interne et qu’une attention soit accordée non seulement à l’assistance matérielle mais également aux droits humains des personnes déplacées. Pour être efficaces, les stratégies visant à faire face aux déplacements massifs doivent être vastes et globales.

Des initiatives politiques visant à résoudre les conflits sont nécessaires, car leurs conséquences impliquent souvent les pays voisins. Les efforts doivent impliquer les groupes locaux, les institutions nationales et les organisations non gouvernementales (ONG) pour prévenir les situations conduisant au déracinement des personnes. En tant que représentants d’ONG, nous avons l’occasion de discuter avec d’autres ONG des prochaines étapes d’action les plus appropriées.

Le professeur René Wadlow est président de l’Association des Citoyens du Monde.

Image en vedette : Photo par Rosy / Bad Homburg / Germany en Pixabay
UN Security Council Appeals-Français

Réformes du Conseil de sécurité de l’ONU: nécessaires mais…

    L’ambassadeur Pedro Comissario du Mozambique, qui préside le Conseil de sécurité de l’ONU pour ce mois de mai, a déclaré:

« Le veto n’aurait jamais dû être autorisé dans les cas de violations flagrantes du droit international humanitaire comme nous le voyons actuellement à Gaza. » 

Quelque 35 000 personnes ont été tuées dans la bande de Gaza depuis le 8 octobre 2023.

De nombreux corps se trouvent encore sous les bâtiments en ruine et ne sont pas encore recensés. Les États-Unis ont opposé leur veto à quatre résolutions concernant Gaza, alors que de nombreux gouvernements appellent à un cessez-le-feu durable, à la libération des otages détenus par les Palestiniens, à la libération des prisonniers politiques détenus par les Israéliens et à une aide humanitaire accrue à la bande de Gaza. Bande de Gaza.

SEM Pedro Comissário Afonso, Représentant permanent de la République du Mozambique, présente ses lettres de créance au Dr Lassina Zerbo, Directeur du Centre international de données et Secrétaire exécutif élu de la Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, le 1er juillet 2013. By The Official CTBTO Photostream, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons.

Adhésion de la Palestine à l’ONU.

    Selon une nouvelle procédure de l’ONU votée fin 2023, en cas de veto au Conseil de sécurité, le sujet est renvoyé à l’Assemblée générale pour examen. L’État ayant opposé son veto doit expliquer sa position et la justification de son veto. Ainsi, le 10 mai 2024, l’Assemblée générale discutera du veto américain du 18 avril concernant l’adhésion de la Palestine à l’ONU, un débat à suivre de près car étroitement lié à l’actualité de la bande de Gaza.

    Depuis la création des Nations Unies en 1945, 312 vetos au total ont été opposés au Conseil de sécurité : 152 par l’Union soviétique et sa réincarnation en Fédération de Russie. 91 vetos ont été opposés par les États-Unis.

Deux questions majeures dans les discussions récurrentes concernant la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU.

 L’un des problèmes a été le droit de veto des cinq membres permanents. L’autre question concerne la composition du Conseil de sécurité : devrait-il y avoir des membres permanents supplémentaires, si oui, devraient-ils avoir le veto ? Outre la discussion sur les nouveaux membres permanents, devrait-il y avoir plus que les 15 États actuels ? Il n’y a pas eu d’accord sur ces questions. Dans la pratique, davantage de questions sont soumises à l’Assemblée générale, mais il est également difficile de trouver des solutions adéquates à des questions cruciales au sein de l’Assemblée générale.

    La révision et la réforme des structures de l’ONU ont souvent été préconisées.

Cependant, une conférence de révision de la Charte sur l’ordre du jour de l’ONU pour 1955 a été reléguée sous le tapis par un accord entre les États-Unis et l’URSS, qui ne voulaient pas que leurs politiques soient discutées à l’ONU. Un tel examen serait utile mais difficile à créer.

   Professeur René Wadlow, président, Association des citoyens du monde.

Human Rights Appeals-Français

Droits de L’homme: Le Fondement du Droit Mondial.

Eleanor Roosevelt tenant une affiche de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Lake Success, New York. novembre 1949. By FDR Presidential Library & Museum, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons.

L’Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l’homme comme norme commune de réalisation pour tous les peuples et toutes les nations; afin que chaque individu et chaque organe de la société, gardant constamment à l’esprit cette Déclaration, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de promouvoir respect de ces droits et libertés et par des mesures progressives, nationales et internationales, pour assurer leur reconnaissance et leur respect universels et effectifs.
Préambule de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Dans l’histoire humaine; il y a eu des périodes où il y a une réponse collective à de nouveaux défis; et donc de nouvelles formes d’organisation de la pensée et de la société. Tous ne répondent pas à la même vitesse ni de la même manière. Ceux qui ont du pouvoir et de la richesse grâce aux anciennes structures sont souvent réticents à changer. Ainsi, aujourd’hui; certains chefs de gouvernement voient encore le monde en termes structurels plus anciens – comme un ensemble d’États-nations relativement indépendants et autonomes – un cadre social directeur qui a bien servi l’humanité pendant plusieurs centaines d’années après la fin des guerres féodales européennes. Pourtant, aujourd’hui, ce cadre d’État-nation n’est plus adéquat.

Déclaration des droits essentiels de l’homme.

Nous vivons déjà dans une société mondiale liée par les communications et l’économie à un destin commun. Il faut donc une éthique universaliste; qui englobe toute l’humanité. Un des fondements de cette éthique universaliste est la Déclaration universelle des droits de l’homme; proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies réunie à Paris en décembre 1948. Dès la Conférence de San Francisco de 1945 chargée de rédiger la Charte des Nations Unies; une proposition visant à incarner une « Déclaration des droits de l’homme » droits essentiels de l’homme » a été proposé; mais il a été mis de côté car il nécessitait un examen plus approfondi qu’il n’était possible à l’époque.

Dans le cadre des droits énoncés dans la Déclaration universelle; il y a eu une croissance constante du droit mondial avec des conventions sur les droits de l’homme et des organes de traités qui surveillent leur application. Parmi les plus importantes de ces conventions figurent le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, la Convention contre la torture et autres actes cruels, inhumains ou peines ou traitements dégradants, et la Convention relative aux droits de l’enfant.

Jawaharlal Nehru à l’Assemblée générale des Nations Unies, New York, 1948. By Unknown authorUnknown author, Public domain, via Wikimedia Commons.

Le Citoyen du Monde Universel.

Les droits de l’homme sont universels parce que le sujet des droits de l’homme est le citoyen du monde universel et non le citoyen politique tel que défini par la citoyenneté de l’État. Les droits de l’homme inaugurent une nouvelle citoyenneté; la citoyenneté de l’humanité. Les droits de l’homme donnent aux gens le sentiment que le droit mondial leur appartient.

Afin d’affirmer ces droits de l’homme, il y a eu une croissance dynamique des organisations non gouvernementales (ONG) traitant des droits de l’homme, une croissance impliquant l’expansion d’organisations établies ainsi que la naissance de nombreuses nouvelles organisations. Les ONG sont devenues indispensables au mouvement des droits de l’homme par leurs activités caractéristiques : surveillance, enquête et rapport, lobbying auprès des gouvernements nationaux et de l’ONU, éducation du public et défense des individus devant les tribunaux ou les organes intergouvernementaux.

Comme l’a dit Javier Perez de Cuellar, alors secrétaire général de l’ONU :

« Notre époque, souvent si cruelle, peut désormais se targuer d’avoir vu naître un mouvement universel des droits de l’homme. Dans tous les milieux, des individus courageux défendent leurs frères qui ont été réduits au silence par l’oppression ou la pauvreté. Leur lutte a dépassé toutes les frontières et leur arme est la connaissance. Défendre les droits de l’homme aujourd’hui, c’est avant tout faire la lumière sur les crimes les plus secrets. C’est chercher à savoir et oser s’exprimer en toute objectivité, ce qui demande du courage et parfois même de l’héroïsme… L’ONU est consciente que pour que les droits de l’homme soient mieux reconnus et respectés, il faut la prise de conscience et le soutien de tous. « 

Arrivée à Schiphol du secrétaire général de l’ONU Perez de Cuellar. By Rob Bogaerts / Anefo, CC BY-SA 3.0 NL https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/nl/deed.en, via Wikimedia Commons.

Ainsi, des ONG telles que l’Association des Citoyens du Monde sont en première ligne pour construire une nouvelle société mondiale fondée sur les droits de l’homme.

Voici d’autres publications qui pourraient vous intéresser.

Les Déracinés.

Un nombre croissant de personnes, dans le monde entier, ont été contraintes de quitter leur foyer en raison de conflits armés et de violations systématiques des droits de l’homme. Ceux…

Journée internationale de la conscience Appeals-Français

Conscience: La Voix Intérieure du Soi Supérieur.

L’image sélectionnée: Photo by Lan Johnson in Pexels

Par Rene Wadlow.

L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 5 avril ; comme la Journée internationale de la conscience. Une conscience éveillée est essentielle pour relever les défis; auxquels l’humanité est confrontée aujourd’hui alors que nous entrons dans la Société mondiale.

Le grand défi auquel l’humanité est confrontée aujourd’hui est de laisser derrière elle la culture de la violence ; dans lequel nous nous trouvons; et passer rapidement à une culture de paix et de solidarité.

Nous pouvons accomplir cette tâche historique en mettant de côté nos anciens préjugés nationaux, ethniques et sociaux ; et commencer à penser et à agir en tant que Citoyens du Monde responsables.

Le 5 Avril. Journée Internationale de la Conscience.

Une conscience éveillée nous rend sensibles à entendre la voix intérieure qui avertit et encourage. Nous avons une conscience pour ne pas nous laisser bercer par le milieu social ; dans lequel nous nous trouvons; mais restera attentif à la vérité, à la justice et à la raison. Comme le dit l’article 1 de la Déclaration universelle des droits de l’homme:

« Tous les êtres humains sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».

Il est nécessaire de construire des réseaux et des ponts entre Compagnons de Conscience. Les compagnons de conscience créent un terrain pour un discours commun ; et donc un terrain pour une action commune d’affirmation de la vie. En tant que compagnons de conscience ; nous agissons avec fermeté pour formuler des réponses efficaces aux défis auxquels est confrontée la société mondiale émergente : conflits armés, violations des droits de l’homme, pauvreté persistante et destruction écologique.

Cependant; nous nous efforçons de faire du monde une demeure plus humaine pour nous-mêmes ; et pour les générations futures alors que nous nous dirigeons vers une paix; avenir juste et écologiquement responsable. Nous ne nous cachons pas la complexité de ces enjeux.

Donc; nous croyons en l’efficacité d’une action commune et d’un leadership éclairé pour construire une culture de coopération et de solidarité.

Le cercle des Compagnons de Conscience s’agrandit dans le monde entier. Les actions fondées sur la conscience se font de plus en plus sentir.

Eleanor Roosevelt tenant une affiche de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Lake Success, New York. novembre 1949. By FDR Presidential Library & Museum, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons.

Vous pourriez être intéressé à lire: Droits de L’homme: Le Fondement du Droit Mondial.

 Rene Wadlow, Président, Association des Citoyens du Monde.

Voici d’autres publications qui pourraient vous intéresser.

Les Déracinés.

Un nombre croissant de personnes, dans le monde entier, ont été contraintes de quitter leur foyer en raison de conflits armés et de violations systématiques des droits de l’homme. Ceux…